Je n’arrive pas à séduire une femme

J’ai 25 ans et je n’ai pas encore eu de liaison avec une femme. Ce problème me hante, je plonge souvent dans un abîme de pensées qui m’empêchent de faire quoi que ce soit. Je ne peux m’empêcher de ressentir le rejet d’une fille comme une profonde défaite qui affecte mon estime de soi : c’est pour cette raison que je n’essaie même pas souvent. Les rares fois où je peux surmonter le blocus et approcher une fille de plus près, il semble y avoir toujours quelque chose qui m’empêche non seulement de faire l’amour mais aussi d’avoir une relation. Maintenant, par exemple, je vois une femme que j’aime vraiment. Nous nous sentons souvent bien ensemble, mais nous n’arrivons jamais à la vraie intimité, parce que, pour diverses raisons, elle n’a pas envie d’aller plus loin. Tout cela, combiné aux déceptions précédentes, me rend très malade. Souvent, je pense que je suis laide, et donc la cause de mes échecs, ou pas à la hauteur. Cela fait des années que je veux une relation, ou même simplement une aventure, mais j’échoue toujours.

Si vous pensez avoir besoin de vous corriger, vous n’êtes pas dans le juste.

Quand nous ne parvenons pas à accomplir quelque chose, notre esprit conscient réagit toujours de deux façons : soit en blâmant le monde extérieur, soit en nous le mettant sur le dos. C’est un automatisme universel : la conscience rationnelle “vit” dans un monde d’explications causales, dans lequel si quelque chose m’arrive, il doit y avoir une cause, une explication, un pourquoi. Donc, si je ne peux pas conquérir une femme et vivre une relation, soit je suis le problème, soit les femmes contemporaines sont toutes coupables d’être indisponibles. Comme il est difficile de soutenir cette dernière thèse, la première possibilité demeure : c’est moi qui me trompe, je ne vais pas bien, ce sera un problème d’autotomie ou d’aspect esthétique insatisfaisant. Si nous raisonnons d’une manière utilisée, la solution est de s’améliorer, de travailler sur soi pour devenir plus en sécurité, de s’aimer davantage et ainsi de suite. Cela ne fonctionne jamais : tant que nous restons à la surface des choses (le conscient est la surface), nous ne résoudrons aucun problème.

L’obsession de la conquête mène à l’échec

Ce qui échappe à Mario, c’est le sens profond de ce qu’il comprend et ce sens ne peut être trouvé que dans les profondeurs de lui-même, dans l’esprit profond, le royaume de l’inconscient. Dans ce “lieu”, il n’y a pas d’explications, pas de liens de cause à effet, pas d’améliorations à apporter. Mais comment se manifeste cet inconscient ? Par exemple dans les rêves, mais aussi à travers toutes ces sensations psychosomatiques que l’on appelle habituellement émotions : joie, colère, dégoût, attraction, peur, etc. Ce que Mario devrait faire maintenant, c’est prendre note : je ne peux pas convaincre une femme et je ne peux rien y faire. Je cède, je cède à ce fait, je ne le juge pas, je ne le commente pas, je le contemple. De cette façon, il réaliserait rapidement que quelque chose en lui boycotte ses tentatives de conquête. Pourquoi un fait aussi singulier se produit-il ? Parce que Mario est obsédé (de son propre aveu) par le thème “conquérir une femme”, et ne réalise donc pas qu’il ne veut pas Marie, Jade ou Francesca, mais “une femme idéale”.

En savoir plus : https://destin.ch/comment-faire-pour-rendre-un-homme-amoureux/

5/5 (1)

Merci de Noter cet article.

Cet article a été écrit par malo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.