Les compléments alimentaires néfastes pendant la grossesse

La revue médicale Prescrire recommande vivement aux femmes enceintes d’éviter les compléments alimentaires à base de vinpocétine et de curcuma, car ils sont dangereux pour le bébé. En effet, ils peuvent provoquer de graves malformations congénitales et des hépatites aiguës.

Produit de synthèse dérivé de la vincamine qui est extraite des feuilles de la petite pervenche, la vinpocétine est réputée pour améliorer les performances cognitives, pour diminuer la graisse corporelle et pour augmenter l’énergie. Mais récemment, il a été prouvé que ce complément alimentaire est responsable des pertes embryonnaires, d’un faible poids à la naissance ainsi que des malformations congénitales. Selon le magazine attendrebebe.com, le test clinique a été réalisé sur des animaux avec une dose de 10 mg.

Le curcuma est connu pour ses vertus anti-inflammatoires et antioxydantes, mais malheureusement, il est aussi réputé pour présenter des conséquences néfastes sur les reins. L’effet notifié est l’hépatite aiguë, et c’est provoqué par le nimésulide contenu dans les compléments alimentaires à base de curcuma. C’est un anti-inflammatoire non stéroïdien présentant des dangers hépatiques.

D’ailleurs, la revue « 60 millions de consommateurs » a publié en octobre 2019 une étude concernant 120 compléments alimentaires. Le résultat était que la majorité d’entre eux ne sont pas nécessaires, ou même dangereux, car ils sont composés d’additifs néfastes pour la santé. De plus, rares sont les recherches scientifiques annonçant leur efficace. En cas de prise, il ne faut pas les prendre de manière répétée, prolongée ou multiple, et il faut respecter les conditions d’emploi.

Lisez également Voyage de noces sur l’île Hawaï.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Cet article a été écrit par maxime

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.